France, ile de France

Le vrai paris


Le vrai paris  Mais quel est-il ?
Celui d’antan ? de maintenant ?.
Des années que je vient là tous les jours, lire sur ce banc. Des années que j’y retrouve Emilie.
Pas de discussions inutiles et redondantes après quelques mots on se plonge dans nos bouquins simplement contentes d’être ensemble …… Mais aujourd’hui je n’arrive pas à lire………Je repense aux manifestations d’hier. C’est vrai  il y avait des casseurs. Mais ce Coppé, il va en profiter pour expulser des gens en situation irrégulière ; il a dit des manifestants , pas des casseurs. Ca peut être n’importe qui… Moi aussi, en 68,  j’ai manifesté, moi aussi j’étais en situation irrégulière, on attendait que soit appliquée la loi du regroupement familial ……. Pourvu que le fils d’Omar ne soit pas allé manifester ……..
Le vrai paris  Mais quel est-il ?
Celui d’antan ? de maintenant 
Graffitis «  le vrai Paris » Etait-ce cela, vraiment ?
Des couleurs, des écritures illisibles, les surfaces entièrement occupées par cet art des rues.
 Je suis doublement bedonnant, d’un rouge engageant et joyeux. Aucune raison d’être là .Mais avouez que sans moi tout ça serait bien plat
Le vrai Paris Mais quel est-il ?
juste un parfum
Celui d’avant
Rouge profond qui me rappelle les vitraux de la cathédrale de Clermont. Beau  rouge qui m’avait séduit dès lenfance
Le vrai paris  Mais quel est-il ?
Celui d’avant
Celui qui voit tous les amants
Du vrai Paris
Devant la porte cochère, il a le regard plein de sourire. Elle attend qu’il dise quelque chose. Elle se rapproche oscille lentement. Ces deux là ne veulent pas rompre l’instant
Le vrai paris  Mais quel est-il ?
Celui d’ici
 
 
Bernadette Perfetti
 
 
Texte écrit en écho avec :
Le vrai Paris”, aquarelle de Patricia Allais Rabeux
lors d’un atelier d’écriture animé par l’association Tisseurs de Mots
www.tisseursdemots.org // tisseursdemots@hotmail.fr
 

Laisser un commentaire