Manhattan, monde

les jardins associatifs d’ East Village

Les « Community gardens » sont nés grâce à Liz Christy, une artiste, habitant le lower East Manhattan, qui se désolait de voir autant de terrains vagues dans son quartier.
Avec d’autres artistes, elle décida de jeter des graines les « bombes de graines » (seed bombs), par-dessus les grilles pour les transformer. Les Green Guerillas (Guerilleros verts) étaient nés.
Plus tard les habitants des East Side, se sont mobilisés pour sauvegarder ces espaces verts, que les promoteurs immobiliers auraient bien aimé récupérer.
Parmi les fleurs et légumes, poussent aussi beaucoup de sculptures, et de « street art » : totems africains, mosaïques, peintures murales, sculptures faites d’objets de récupération.

Laisser un commentaire