France, Normandie

les brasseurs de Gisors

On ne les présente plus, et avec leur 5 médailles en 2015 ils n’ont plus rien à prouver.

Je vous en parle tout de même parce que:
les cuves immenses grises, bleues, argentées.
les tuyaux rouges, bleus enroulés déroulés
les tubes qui viennent dont ne sait où
Les tubes qui partent quelques part.

c’est comme un poème cubistes.

les vapeurs qui s’ échappent des fûts
Les fumés rose dorés
les odeurs de maltes

c’est comme une brume Picarde



les fûts gris
les fûts noirs
les caisses en cartons
Empilés

c’est comme une promesse à venir



et elle viens 6 fois par an
avec une chouette soirée
musiques
mousse
copains

Laisser un commentaire