France, Normandie

Un café un croissant vendredi matin dans Gisors

Je m’assoie carnet de croquis au café, un jour de marché.
La vie se déroule sous mes yeux.
Les voitures s’arrête devant le boulanger, les hommes attendent, les femmes font la queue elles ressortent les bras chargés de pains et de gâteaux.
Les cadis s’entrechoquent, en attendant son tour les langues se délient.
Les coffres s’ouvrent pour engloutir les achats.
Les voitures repartent.
En terrasse au bord de l’Epte un homme, boit son café et fume sa cigarette, il grimace à son téléphone, visiblement cette conversation ne lui plait pas. 
Si vous voulez fumer tranquille couper vos portables. Enfin vous faites comme vous voulez, personnellement souvent je ne réponds pas, pur profiter de l’instant, je rappellerais plus tard. 

Laisser un commentaire