Bretagne, France, sketchers

MORLAIX


Dans les rues, ruelles et escaliers de Morlaix.
Une vision magnifique à chaque coin de cette ville du Nord de la Bretagne (Finistère).

Je me suis longuement promené, lors du festival International « BREIZ AQUARELLE ». J’ai pris le temps d’y faire quelques croquis. 

Chaque fois que j’y retourne, elle se découvre un peu plus. 
Chaque fois que j’y retourne, elle se cache un peu plus.
 
Entre modernité et tradition.
Entre galette et Breiz Cola
 

Histoire

L’étymologie du toponyme Morlaix est discutée. Les anciens auteurs se sont plu à faire des jeux de mots à propos de cette étymologie: certains ont voulu lui donner une étymologie celtique, par exemple « mor-lès » ou « mor-laez », « près de la mer » ou « mer de lait ». Le Baron de Wismes donne au xix° siècle une origine fantaisiste, estimant que le nom provient de l’expression « s’ils te mordent, mords-les », ce qui désigne les Anglais et fait référence à l’héroïque résistance de la cité face aux corsaires anglais en 1512; cela a été gardé comme devise officielle (à noter d’ailleurs que cette devise est quasiment unique en son genre). Il est plus vraisemblable que Morlaix tire son nom de l’appellation latine de l’implantation romaine Mons Relaxus ; les déformations au cours des siècles (Montereleis en 1217, Montrelez en 1304) seraient à l’origine de ses noms français et breton, notamment via la contraction de l’expression « Mont Relaix » (Montrelais en 1304, Montrelez en 1352, Morloys en 1371, Montrelez en 1381, Morlaix en 1420, Morleix en 1462, Morlais en 1719).
Selon Michel Priziac, mais c’est très controversé, le nom « Morlaix » proviendrait du mot mont et le vieux français releis, (délaissé, abandonné) ; il apparaitraît alors comme une « colline délaissée » au moment où elle a reçu son nom.
 

Laisser un commentaire