Saint Pierre Es Champs
France, Pays de Bray, sketchers

Je me suis mise au vert

Tous les artistes le savent bien, peindre du vert c’est pssffff …
Très difficile de ne pas tomber dans le « plat d’épinards »

Aujourd’hui c’est dimanche, il fait beau et chaud en ce mois de juillet, aller j’attrape ma besace et je vais me mettre à l’ombre des arbres pour peindre sur le motif. Pas question, de rester enfermer à l’atelier même si j’ai du travail sur la table à dessin.

Me voici donc aux Etangs de Tourbière sur la commune de Saint Pierre Es Champs dans le pays de Bray. Bref, juste à quelques encablure de mon domicile. Pas la peine d’aller loin pour trouver de coin peindre de la campagne.

Me voici donc, entourée de mesdames les oies 

Monsieur X:  » Regarde une dame qui peint »
Madame X: « Mais ne va pas la déconcentrer »
Pat: « Bonjour, Ne vous inquiétez pas, j’ai l’habitude »
Mesdames les oies : » poin poin poin  » ( enfin vous imaginez, un bruit d’oies quoi)
Monsieur X parlant des oies:  « En tout les cas vous estes bien gardé »
Monsieur X: » Bon ben, si elles vous charges, vous n’aurez plus k’a tout laisser et prendre vos gambes à votre coup »
Pat:  » Ho ça va elles sont bruyantes mais elles sont gentilles, enfin il paraît » (Nicolas m’avait dit de ne pas m’inquiéter »
Monsieur X: « Moin je sais comment faire avec les oies! … regardez … il faut baisser la tête comme ça … comme elles font elles »
Pat : « ha! d’accord je ne savais pas » 
Bon ben là! me voilà rassurer il suffit d’être modeste et de regarder ses pieds.
Monsieur X : » Bien bon courage madame »
Okay, pas d’inquiétude elles ne vont pas m’attaquer, 
Pat ouis foie seule:  » Hein mesdames les oies, vous allez être gentille avec moi? »
 
j’était aussi en compagnie de deux couples de cygnes, de grenouille, des canards, des poules d’eaux et autres bestioles non identifiés.
 
Je retourne à mes pinceaux, et je recommence à me battre avec ma palette de vert, vert, vert: arbre, eau, vase, feuille, reflet etc. tout est VERT
J’avoue que je préfère les verres. (Celle là elle était facile)
Un vert un peu jaune, un autre ocre, un autre avec une pointe de bleu outremer.

J’avoue que cela fût compliqué et je ne suis absolument pas certaine du résultat que je vous livre tel quel sans retouche.
Restée 1 heure 30 sur place.

Merci à Virginie pour ces photographies et à Nicolas pour son merveilleux café.
 
Un très agréable moment.
 

Laisser un commentaire