des livres qui fond voyager

CHRONIQUES DE ROUMANIE de Richard EDWARDS

Une très belle écriture, des articles court de la vie la-bas en Roumanie.
Je ne les ais pas toutes lues, je ne mis retrouvais pas toujours (je veux dire géographiquement). Mais j’ai adorée certains articles: L’herbe des abords, un art du quotidien; Bucarest, ses bancs pour asseoir le temps; Un jour de marché, palpitation urbaine;

« Pour découvrir une ville, c’est toujours par le marché que je commence. Là est une porte d’accès pour essayer de comprendre l’âme de la cité. En Roumanie, où que l’on aille, les marché palpitent. Pour trouver la halle ou la place qui lui est réservés, il suffit d’observer celles et ceux qui portent un cabas, vide dans un sens, plein dans l’autre, marchant comme aimantés par ce qui les attire. (…).

 

Laisser un commentaire