Cuba, monde

AMIGA l’aventure Cubaine

Ici nous sommes « amiga » de tout le monde.

 
On à bien failli participer à un festival de musique Cubaine … et puis les charmantes et sympathique femmes qui nous l’on proposé ont subrepticement disparues lorsqu’elles ont compris que nous ne consommerons pas. 
En effet en attendant les musiciens nous avons préféré faire notre première aquarelle
  
Le bar ou nous n’avons pas accepter d’enfiler la chemise du sublime musicien qui n’est jamais venu. 

Les Cubains n’ont rien ou presque, ce qui explique que lorsqu’ils croisent des touristes, ils tentent de faire connaissance et de récupérer quelques CUC.

 
Ce sont les « Jineteros », ou rabatteurs qui pour quelques monnaies vous emmènent dans un bar pour vous faire payer la consommation plus cher, ou veulent plus simplement se faire offrir une bière.
 
Toutefois, ils sont rarement très insistants, il suffit de leur faire comprendre que l’on n’est pas le nouveau perdreau de l’année et ils s’en vont. A terme, et à force d’être sollicité. A la fin de la journée cela devient quelques peu pénible. 



LA HABANA 2do día más
la aventura cubana
Aquí estamos « amiga » de todos.
Casi participamos en un festival de música cubana … y luego las encantadoras y amables mujeres que nos propusieron desaparecer a escondidas cuando entendieron que no consumiríamos.
Mientras esperábamos a los músicos preferimos hacer nuestra primera acuarela.
Los cubanos tienen poco o nada, así que cuando se encuentran con los turistas, tratan de conocerse y obtener algunos CUC.
Estos son los « Jineteros », o revendedores que por unas pocas monedas te llevan a un bar para que pagues más por el consumo, o simplemente quieras una cerveza.

Sin embargo, rara vez son muy insistentes, solo hágales entender que no somos la nueva perdiz del año y se van. Eventualmente, y a fuerza de ser solicitado. Al final del día se vuelve un poco doloroso.

Laisser un commentaire