France, Pays de Bray

MERLIN

J’ai croisé Merlin, vous allez me dire que le déguisement ne fait pas le moine.   Et je vous répondrai que peut importe le verre …. Je l’ai croisé pour de vrai, il cherchait la dame du lac, en pays de Bray y a bien des rus des rivières et des étangs nous ne sommes pas le pays de la Bray pour rien ( Bray voulant dire boue), mais aucun lac à ma connaissance. Merlin est éternel et il y crois -« je sais que nous sommes éternels. Je le sais parce que lorsque j’étais enfant j’en ai eu la preuve. -« quand j’étais petit je me posais pleins de questions spirituelles. Du genre : d’où vient-on ? Que fait t-on sur terre ? Pourquoi je suis là ? Ou va-t-on ? -«  Et un soir … j’ai vu pleins de lumières dans ma chambre … j’ai observé et écouté … une voix me parlais … -«  Le lendemain j’en ai parlé à mère. Elle m’a dit que c’était peut être ma tante. -«  Alors j’ai su a ce moment là que notre âme est éternel » -«  Vous avez lu leplus grandSecret de David ICKE ? Vous je ne sais pas, mais moi non. Par contre j’ai lu legrand secret de René BARJAVEL. Bref, revenons à Merlin. -« Vous devriez le lire ! C’est un livre qui dit la vérité. -« Je regarde la télé, les infos et je me dis : qu’est-ce qu’ils racontent comme conneries. -« C’est parce-que nous ne devons pas savoir. -«  Non, mais c’est vrai ils disent que des conneries, pendant des heures il neige. Ça sert à quoi de nous raconter ca, alors qu’il suffit de regarder par la fenêtre.   -«  Vous savez ce qu’a dit Jean ? Jean les des apôtres de Jésus, oui oui celui là. -« il à dit : « quand vous arriverez à la patte de l’ours et au images qui bougent. Ce sera la fin du Monde » Pour Merlin la patte d’ours sont nos codes barres et les images qui bougent la télévision. Moi ce que j’en dit c’est que donc : la fin du monde est pour demain mais de toute façon nous sommes éternels. Alors c’est pas grave. Vous reconnaîtrez mon esprit de synthèses. Ma logique toute simple. Il ne faut pas croire que je me moque. Merlin est un grand Druide le plus grand d’ailleurs, il a traversé les siècles. Et je suis certaine qu’au moyen âge, les druides ont prié aux pieds de nos chênes.  

Laisser un commentaire