Tristan clarence Boulay
des livres qui fond voyager

TRISTAN clarence BOULAY

Une île au bout du monde …. comment vit-on entre soi … toujours entre soi
Un carnet de voyage immobile dans un île perdue ou s’entremêle une histoire

J’ai beaucoup aimé car j’ai retrouvé la dessinatrice derrière l’écrivaine.
un régale pour les yeux sans image.

Un grand merci à Louis qui m’a fait découvrir ce carnet de voyage
https://louistartarin.wixsite.com/plasticien
https://www.facebook.com/louis.tartarin
https://www.en-attendant-nadeau.fr/2020/01/28/atelier-louis-tartarin/
https://actu.fr/ile-de-france/saint-leu-la-foret_95563/val-doise-saint-leu-foret-troisieme-opus-louis_22797819.html

 Pour commander je vous recommande la librairie Page 36: 
indépendante sympathique professionnelle

« Comme à chaque fois avant de me remettre au travail, je parcours mon carnet. C’est étrange, depuis mon arrivée, mes dessins me paraîssent à la fois plus vide et plus denses, comme si l’épure du paysage s’était fondue dans mon trait et l’avait rendu plus puissant. Quelques chose s’est enfui, à laché. plus poreux, plus perméables, mes dessins semblent s’être libérés d’un poids.

EAN : 9782848052793
192 pages
Éditeur : sabine wespieser (04/01/2018)

Tristan, l’île cerclée par les embruns de l’Atlantique sud, ils en ont rêvé ensemble. Quand ils ont appris qu’il ne restait qu’une place à bord du bateau, ils ont tiré au sort. Et Ida a embarqué seule. Au sein de la petite communauté de Tristan, elle goûte à une vie simple gouvernée par la nature et le naufrage. Sur un coup de tête, Ida suit trois sauveteurs sur un îlot ravagé par une marée noire. Sa vie va basculer…

Laisser un commentaire