aquarelle "casa verde" cuba La Havane
Cuba, monde

La traversé du désert

« casa verde » 65×50
« Coin de rue » 65 x 50
« Floridita » 1120 x 120

Je sais c’est moche … je vous ai délaissé.

Je n’ai pas écrit de petit bavardage depuis, je ne sais même plus, je demande à mes lecteurs assidus de bien vouloir accepter mes excuses pour cette absence. Je n’ai pas vraiment de justification, sinon que je n’ai pas peint pour moi depuis tous ce temps, alors je n’avais pas grand-chose à raconter.  J’appelle cela la traversée du désert : ce moment où rien ne vient, ni l’envie ni le temps, ni …, ni

Cependant j’étais tout de même bien occupé entre réaménagement d’un nouvel espace atelier (je vous montre très bientôt), les fêtes en famille (C’ est super important ça), la résidence participative ( cf les articles totem),  et une peinture murale (cf  une bien belle aventure), et faire des dossiers de participation et pis tout ça tout ça.

Mais la traversée du désert créatif ce n’est jamais pour rien, c’est un temps propice à la remise en question, à la rêverie, et surtout à la réflexion. J’ai aussi utilisé ce temps à faire des recherches plastiques.

Me revoilà par mis vous c’est le plus important.

Et j’ai repris le projet de carnet sur CUBA il était temps

Laisser un commentaire Annuler la réponse.